Enjeux

Suivi du rapport Coulombe

Le rapport Coulombe vient porter un nouveau regard sur les pratiques de l'industrie forestière et nous impose de nouvelles exigences. Nous partageons ces préoccupations et nous voulons relever ce défi.

 

Le rapport Coulombe est aussi réaliste en ce qui concerne la flexibilité que doit avoir l'industrie pour s'adapter.

 

Dans cet optique, une des recommandations (6.10) est éloquente :

 

    " Que le Ministère adopte une stratégie proactive visant à accorder aux entreprises de transformation de matière ligneuse une plus grande marge de manoeuvre pour s’adapter à la situation difficile qu’elles connaissent, tout en minimisant les impacts sur l’emploi ".

 

Le gouvernement doit donc agir de façon responsable et travailler avec tous les intervenants afin de limiter l’ampleur de tout choc socio-économique dans les régions du Québec. Nous avons aussi la conviction profonde que nous pouvons contribuer de façon positive dans le débat qui s’amorce.

 

Ceci dit, nous ne sommes pas parfaits. Nous avons sans doute commis certaines erreurs, mais en gens responsables, nous nous tournons vers l’avenir. Nous sommes d’accord avec une gestion responsable de la forêt, c’est notre avenir qui en dépend.

Étant donné qu’il n’y a pas eu d’études d’impacts, nous nous devons d’évaluer les conséquences des décisions et les faire connaître au gouvernement du Québec, aux leaders régionaux, aux leaders syndicaux et au public en général, afin d’éviter les grands coups d’éclat. Un simple ralentissement crée de l’angoisse, imaginez des fermetures.

 

Je vous invite donc à vous impliquer dans chacune de vos régions car on ne doit plus laisser parler seul les gens qui applaudiraient la disparition de l’industrie forestière et papetière et qui crient au scandale face à tout projet de développement. Ce sont ces mêmes personnes qui dénonceraient les gouvernements pour leur laisser-faire face à la pauvreté, au chômage et à l’exode des jeunes et des populations de nos régions.

Nous devons donc être solidaire et viser un véritable développement durable où les trois objectifs fondamentaux sont atteints (l’intégrité écologique, l’équité sociale et l’efficacité économique) de façon simultanée et équilibrée.
 

Documents de références

Mémoire du CIFQ à la Commission d'étude (Document PDF 402 Ko)

Mémoire-Annexes (Document PDF 1,25 Mo)

Devenir membre
Recherche membres